UN GUIDE POUR LES TRADUCTIONS LATINES 

En 1539, par son Ordonnance dite de Villers-Cotterêts, François 1er impose l'usage du français dans son royaume de France et de Navarre.

Tous les actes et écrits administratifs, judiciaires, notariaux et autres rédigés antérieurement en latin ou patois locaux, le seront, dorénavant, en français.

Il en sera de même pour les registres paroissiaux.

La transition se fera plus ou moins rapidement selon les régions, villes et personnel écrivant. Il n'est, donc, pas rare de constater dans les BMS du 17°siècle des actes toujours rédigés en langue latine qui feront face au généalogiste dans sa remontée du temps.

Difficile situation quand on méconnait cette langue ; mais, l’obstacle n’est pas infranchissable.

Bien avant 1539, les actes de Baptêmes, Mariages et Décès dans les registres paroissiaux étaient plus ou moins "codifiés" - concis, répétitifs, ressemblants et peu variants.

En passant au français, les prêtres n'ont fait que reproduire les formulations et structures de phrases, assimilables à de véritables copiés-collés.

 

Pour éviter autant que faire se peut, à nos jeunes amis, d'abdiquer devant la difficulté, nous préconisons un guide méthodologique pour les transcriptions latines. Un parmi tant d’autres !

Pouvoir tirer le meilleur d'un acte, pour sa bonne compréhension.

En exemple, nous comparerons et analyserons, ci-après, quelques documents simples, en français et latin, relevés dans les BMS.

Ensuite, tout est question de pratique et d'accoutumance; nous aurons l'occasion, lors de nos rencontres, d'étudier des cas plus complexes.

A noter qu'une approche du latin n'est pas anodine. La France de 1539, n'est pas celle d'aujourd'hui, la latin a perduré dans les marches non annexées et, dans certains pays d'Europe, jusqu'au 19° siècle, les registres paroissiaux étaient rédigés en latin.

Nous suivrons ce même guide méthodologique lorsque nous serons confrontés à des actes de même nature rédigés en langues allemande, italienne ou autre.

Sommaire

       - I -   Actes de Baptême

      - II -  Actes de Sépultures

      - III - Actes de Mariages

 I - Transcription latine des Actes de Baptême

L'exercice demande à mettre en parallèle des actes de baptêmes de la même époque, deux rédigés en français et deux autres en latin.

Comparons la forme, les formulations et relevons les mots qui s'imposent :

     - datation de l'acte (en grisé, les autres indications en blanc),

     - baptême, 

     - fils de ... Fille de ...,

     - nom des parents,

     - paroisse et lieu (en grisé)

     - parrains et marraines avec leurs noms.

I.1 - Actes en français

 

 

          Le sixième jour de septembre 1598 fut baptisé Jehanne

          fille de Pierre Odeaux de la paroisse de La Chapelle Huon, Jehan

         Odeaux fut parrain, Jehanne fem(me) de Zorobabel Ménard fut marraine.

 

 

 

          Le premier jour de février an 1621 fut

         Baptisé Marin fils de Guille(mm)e Despins, Nicolas Méry fut

         Parrain, Jehanne fem(me) de Pierre Huet fut marraine.

 

 

I.2 - Actes en latin

 Année 1597 - BMS - AD41 - Mondoubleau

        

         

 

 duodecima die mensis octobris baptisani Johannes

          filius Johannes horue et dionisia lubineau parentus 

          eius .. Cuius patrinis fuerunt Johannes Lerdier

          et renatus desnautx matrina vero oliva

          rousseau

            Le douzième jour du mois d'octobre (1597) j'ai baptisé Jean

            fils de Jean Horuc et Denise Lubineau parents ...............    lire: ses parents

            ses .. dont les parrains furent Jean Lerdier

           et René Desnaulx, la marraine  (fut) Oliva

           Rousseau.

 Année 1595 - BMS - AD41 - Sainte Cérotte

Die dec(e)ma octana februarii anno d(omi)ni

1595 baptisatus fuit petrus filius

math(urin)i fromi et michaella

eius uxor patrinus fuit Petrus

menard et matrina fuit Johanna

nivault uxor Carilphius passeduit

teste signo meo hic affixo

                                      Jehan Pillon

 

Aujourd’hui 18 février de l’an de notre Seigneur

1595, baptisé fut Pierre fils

de Mathurin Fromi et Michelle

son épouse, le parrain fut Pierre

Ménard et la marraine fut Johanne

Nivault épouse de Calais Passeduit.

selon ma signature (qui) ainsi l’atteste.

 

NOTE :

Nous sommes en mesure de nous constituer, ainsi, un petit glossaire propre à notre usage.

Aujourd’hui ; ce jour > Die et les mois februari, augusti …

an ; année > Anno

du Seigneur > Domini  - que nous pouvons aussi traduire par Monsieur ou Monseigneur selon la personne à laquelle nous nous adressons.

baptisatus, baptisata > baptisé(e)

filius, filia > fils, fille

uxor > femme, épouse

patrinus, matrina > parrain, marraine.

II.1 - Actes en français

                      Mathurin JOUET l'aisné décéda le samedi après

                      midi 19ème jour d'avril 1587

                        1591  - Mil cinq cent quatre vingt onze

                        Pasquière ANDRE femme d'Isaac GERBERON

                        décéda du lundi du jour 7ème de janvier

                        1591

II.2 - Actes en latin

 

Pour mémoire, nous placerons ici, un acte de mariage en français , suivront  deux actes en latin avec transcription et traduction

III.1 - Acte en français

III.2 - Actes en latin

Exemple 1 - Acte de 1605

 

Exemple 2 - Acte de 1594

III - Acte en latin - provenance Allemagne

 

1853 - Episcopat de Regensburg ex-Ratisbonne

 

Le 17 janvier (1853) à 9 heures du matin est né et le même (jour)

est baptisé Joseph, fils légitime de Jean

Maier, carreleur ?, d'ici et de sa femme Barbara

née Geier ; le parrai Joseph Wiendl

Connu à Wittetthal.

Note : "levante" c'est la personne qui lève l'enfant au-dessus des fonds baptismaux.

IV - GLOSSAIRE : les nombres, les noms, les métiers, la parentèle

         

            Réalisé par le Doubs Généalogie : 

 II - Transcription latine des Actes de Sépulture

 III - Transcription latine des Actes de Mariage

Dans certains pays, l'état civil est apparu tardivement, 1875 en Allemagne, aussi dans les régions de religion catholique les actes sont rédigés en latin.